Emilie TACK  est  Mezzo-soprano. 

Emilie est diplômée du Collège d'Europe et de l'Institut d'Etudes Politiques de Lille. Après des expériences de management culturel à BOZAR et à Opera Europa, elle a décidé de se consacrer au chant. Depuis, on a pu l'entendre au Barbican à Londres, au Théâtre Libre (Comedia) à Paris et à BOZAR à Bruxelles. Emilie a également chanté au Théâtre des Martyrs, au Théâtre Royal du Parc et au Stadsschouwburg Leuven.

Emilie Tack commence la musique avec la pratique du violoncelle, de l’orchestre et des choeurs d’enfants au Conservatoire à Rayonnement Régional de Caen (France), au sein d’une classe à horaires aménagés musique pour jeunes musiciens. Elle obtient son diplôme de fins d’études de formation musicale au CRR de Caen puis débute les cours de chant dans la classe de Jocelyne Chamonin puis avec Marie-Paul Bonnemason et Claire Lefilliâtre.

 

Emilie continue sa formation vocale au Conservatoire Royal de Mons/Arts au Carré. Au sein d’Arts au Carré, elle étudie la technique vocale avec Thierry Migliorini, Michèle Losier, Sabine Conzen, Axel Everaert et Dietrich Henschel.

Elle poursuit également sa formation avec Raphaël Sikorski (Laboratoire de la voix, Paris), Damien Lehman (chef de chant au CNSM de Paris) et en Master class avec Dinah Bryant, Olga Toporkova et le chef d'orchestre Ouri Bronchti (La Monnaie).

Les rôles d’opéra qu’elle interprète sont Ruggiero (Alcina), Cléopâtre (Jules César), Rinaldo (Rinaldo), Didon (Didon et Enée), Pâris (Pâris et Hélène), Rosine (dans Le Barbier de Séville) et Carmen.

 

Emilie collabore avec l’ensemble The New Baroque Times Voices. Un CD sortira le  4 juin 2021, avec Astoria pour la Misa Tango de Palmeri, au Label Antarctica, suite à un enregistrement au Festival des Flandres à Anvers.  

Elle se produit régulièrement en récital avec le pianiste et compositeur Jean-Philippe Collard-Neven, dans des projets éclectiques qui vont de l’opéra à la musique de chambre,  en passant par l’improvisation, le jazz et le Théâtre Musical.

Emilie & Jean-Philippe ont également formé le Glamour Trio avec la violoncelliste Sigrid Vandenbogaerde.

Pour la saison 20/21, après une résidence à Kanal/Centre Pompidou, Emilie Tack entame de nouveaux projets avec la soprano Clara Inglese et le Quatuor Amôn au Théâtre des Martyrs. 

Elle commence également une nouvelle collaboration avec la Compagnie de danse Nadine Beaulieu pour l' "Ode à Marie".

 

Les concerts du "Petit Orchestre du Grand Soir", initialement prévus en 2021 à Arsonic à Mons et au Delta à Namur sont reportés en 2022. 

 

Emilie Tack a créé et dirige le nouveau choeur de femmes Schaer'belles. 

 

Elle enseigne le chant dans l'école d'Arts SASASA depuis 2017.

 

© Jean-Philippe Collard-Neven